L’astaxanthine naturelle et bio par Seanova

L’astaxanthine, un excellent antioxydant

L’astaxanthine est un puissant antioxydant capable de piéger les radicaux libres et de protéger les cellules du stress oxydatif. A la différence des autres antioxydants, l’astaxanthine possède la capacité de pénétrer dans toutes les parties du corps, y compris les yeux et le cerveau.

Elle a la particularité de ne pas devenir pro-oxydante, contrairement à de nombreux antioxydants qui peuvent le devenir dans certaines circonstances (vitamine E, β-carotène, zéaxanthine…).

La principale source naturelle d’astaxanthine est l’algue Hematococcus pluvialis. Cette microalgue verte est capable de produire un pigment rouge : l’astaxanthine. Cela se produit dans des conditions de stress telles que la salinité élevée, le déficit en azote, les températures élevées et la lumière.
Le krill, les crustacés, les saumons et les flamants roses se nourrissent de cette microalgue, ce qui explique leur couleur du rose au rouge. L’astaxanthine est un complexe naturel (astaxanthine avec ß-carotène, lutéine, canthaxanthine, …) de composants contenu dans la biomasse algale créant un effet synergique qui implique une biodisponibilité élevée.

Effets généraux de l’astaxanthine dans l’organisme

L’astaxanthine, nutriment encore relativement peu connu, exerce des effets multiples sur la santé humaine et animale, comme le prouvent de nombreuses études cliniques.

Parmi les effets prouvés par des études cliniques, on peut citer :

  • L’augmentation de l’endurance et de la force. Elle favorise la récupération après l’exercice, aide à prévenir les dommages et les douleurs musculaires et articulaires
  • La santé du cerveau : améliore les fonctions cognitives, prévient la détérioration des fonctions cognitives liées à l’âge comme la démence, lutte contre la fatigue mentale et la confusion
  • Le soutien du système immunitaire et la réduction des dommages causés à l’ADN
  • L’amélioration générale de la santé oculaire : améliore/prévient la fatigue oculaire, la sécheresse, augmente le flux sanguin, améliore l’accommodation et la perception de la profondeur des yeux et protège des UV
  • Le soutien du système cardiovasculaire
  • La prévention du vieillissement de la peau : réduit les rides, améliore l’hydratation, l’élasticité et protège contre les UV
  • Le soulagement de la douleur : une prise régulière d’astaxanthine diminue la douleur sans effets secondaires
  • La fertilité chez l’homme : elle améliore la qualité et la quantité de spermatozoïdes

A ce jour, il n’existe pas de contre-indication, de toxicité, ni d’effets secondaires connus lors de la prise d’astaxanthine.

Nos produits

  • Oléorésine 5% ou 10% – Extrait naturel d’astaxanthine obtenu par extraction au CO2 supercritique (la forme la plus pure d’extraction, aucun solvant synthétique utilisé lors de cette extraction)
  • Poudre  5% – Biomasse d’algues séchées par pulvérisation, composée d’algues cultivées de manière écologique

Les avantages pour la santé des deux formes sont considérés comme comparables.

Doses journalières d’astaxanthine recommandées

  • Neuroprotection : 6 à 12 mg
  • Défenses immunitaires : 2 à 4 mg
  • Endurance : 4 à 12 mg
  • Peau / vieillissement : 4 à 12 mg
  • Vision : 4 à 8 mg
  • Cardio : 4 à 18 mg
  • Articulation, support musculaire : 4 à 12 mg
  • Fertilité masculine : 16 mg
  • Gammone, Maria & Riccioni, Graziano & D’Orazio, Nicolantonio. (2015). Marine Carotenoids against Oxidative Stress: Effects on Human Health. Marine Drugs. 13. 6226-6246. 10.3390/md13106226.
  • Capelli, Bob & Jenkins, Usha & Cysewski, Gerald. (2013). Role of Astaxanthin in Sports Nutrition. Nutrition and Enhanced Sports Performance: Muscle Building, Endurance, and Strength. 465-471. 10.1016/B978-0-12-396454-0.00048-5.
  • Hongo H et al. Randomized controlled trial of the anti-fatigue effects of astaxanthin on mental and physical loads simulating daily life. Journal of Clinical Therapeutics & Medicines 32.7 (2016): 277-91. (Japanese)
  • Iwasaki & Tawara, (2006). Effects of Astaxanthin on Eyestrain Induced by Accommodative Dysfunction. Journal of Eye (Atarashii Ganka) (6):829-834
  • Fassett, Robert & Coombes, Jeff. (2012). Astaxanthin in Cardiovascular Health and Disease. Molecules (Basel, Switzerland). 17. 2030-48. 10.3390/molecules17022030.
  •  Tominaga K, Hongo N, Karato M, Yamashita E. Cosmetic benefits of astaxanthin on human subjects. Acta Biochim Pol 2012; 59: 43–47